L’ombre des possibles

17,90 Lire un extrait

(4 avis client)

Pour Sophie Beaurepaire, écrire, c’est traduire en mots le vivant, explorer, déchiffrer nos vies, celles de nos proches et toutes les autres ; celles que l’on ne peut pas vivre mais que l’imaginaire et l’écriture nous offrent sur un plateau.

312 pages – disponible en version papier et bientôt en numérique

Effacer

Description

Au plus profond de nous-mêmes, à l’abri de ce que la lumière rend aisément visible, sommeille un trésor d’une richesse infinie. Enfouies sous les années, cadenassées par nos envies de perfection et de compromis, les raisons les mieux gardées de notre être n’attendent que nous pour donner un sens à notre existence.

Un simple changement d’éclairage, un déclic… et notre ombre prend vie. Pour Lucie, il aura suffi d’un regard pour que la plongée dans cette ombre commence. Lorsque cette jeune maman choisit de s’enfuir vers l’Islande, elle est loin de se douter de ce que l’avenir lui réserve. Déchirée entre ses choix passés et ce que semble lui dicter une voix mystérieuse, elle va découvrir que de cette part d’elle-même, inconnue et inquiétante, peut naître un jour nouveau.

Et vous… quel avenir écririez-vous en trempant la plume dans votre ombre ?

Pour Sophie Beaurepaire, écrire, c’est traduire en mots le vivant, explorer, déchiffrer nos vies, celles de nos proches et toutes les autres ; celles que l’on ne peut pas vivre mais que l’imaginaire et l’écriture nous offrent sur un plateau.

Informations complémentaires

Poids 0.394 kg
Dimensions 13.8 × 22 cm
Edition

Edition numérique, Edition papier

Nbre de pages

312

4 avis pour L’ombre des possibles

  1. Christine (client confirmé)

    Roman plein de sincérité, sensualité, sensibilité et surtout plein d’amour.
    Une histoire à la fois réaliste et romanesque.
    Qui dans sa vie n’a jamais ressenti de telles émotions, des sentiments aussi forts ? qui ne s’est jamais posé de questions sur le sens, le but de sa vie ?
    Cette introspection personnelle nous amène à nous interroger sur nos propres choix, la difficulté à prendre certaines décisions, sur nos doutes, nos peurs et leurs origines.
    Lecture agréable avec une écriture claire, coulante par le passage du présent au passé et les rebondissements dans l’histoire qui nous donnent envie de connaître la fin de cette histoire et d’aller jusqu’à la dernière phrase du livre.
    Ce premier roman est une porte ouverte.. Continuez.

  2. Monique (client confirmé)

    J‘ai beaucoup aimé le style et j’ai pris plaisir à lire ce livre. On ne s’ennuie pas dans ce roman, sauf peut-être au début. L’introspection de Lucie m’a semblé très long 🥱 mais les nombreux rebondissements ont excité ma curiosité et m’ont incité à poursuivre ma lecture.
    Ou va-t-elle ??
    Beaucoup de femmes se reconnaîtront dans ses questions, ses doutes et ses incertitudes. La profondeur des réflexions et des sentiments est très bien exprimée dans ce roman. Les mots sont simples, parfaitement bien choisis.

    La fin est surprenante… il faut vraiment lire ce livre jusqu’au bout !

  3. Estelle

    Ce roman est un “travail” à tous les sens du terme : maïeutique, créatif, exigeant, et lumineux !
    Qui à l’ombre de ses 40 ans n’a pas fait coulé ses larmes ?
    Les larmes satisfaites par la fin d’un roman aimé, la fin d’une belle histoire.
    Les larmes nostalgiques de ses propres souvenirs, ses propres doutes.
    Les larmes amusées par les ressorts narratifs.
    L’histoire de Lucie est belle, actuelle et universelle, bien que singulière.
    Peut être un appel, ou un rappel à suivre sa propre voie / voix ?
    J’ai beaucoup aimé !

  4. Jonathan Williame (client confirmé)

    Un plaisir à lire, une fiction empreinte de réalité.
    L’histoire de Lucie parlera également aux hommes, à tous ceux qui cheminent sur cette route parfois tortueuse qu’est le couple ou la parentalité. Qui, au mitan de sa vie, ne s’est pas retrouvé empêtré dans ses interrogations existentielles ? Sur le sens de la vie, sur ses sentiments ? Lucie nous propose de vivre ces choses avec elle.
    La fin est effectivement… Surprenante !

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publier des commentaires